La profession monastique Imprimer

Celui qui doit être reçu, dit saint Benoît, promettra devant tous dans l’oratoire, en présence de Dieu et des saints,  sa stabilité, la conversion de ses mœurs et l’obéissance. La promesse de stabilité, spécifiquement monastique, insère la moniale au cœur de la communauté qui l’accueille en ce jour. La promesse de conversion des mœurs englobe, dans sa formulation ancienne, les vœux traditionnels de chasteté et de pauvreté qui, avec l’obéissance, constituent l’engagement par lequel tout religieux se lie au Christ avec la volonté de Le suivre sur les chemins de l’Évangile.

 

 À l’offrande que la professe fait d’elle-même par l’émission des vœux, Dieu répond en prenant pleine possession de toutes ses facultés de vivre et d’aimer, par la consécration.

 

 

Mise à jour le Dimanche, 30 Mai 2010 14:08