Home Mère Gaudentie Limozin : 1948-1981
Mère Gaudentie Limozin : 1948-1981 Imprimer Envoyer

Mère GaudentieÉlue à l’unanimité par la communauté, Mère Gaudentie reçut la charge abbatiale en 1948. Durant son long abbatiat divers événements importants ont marqué la vie du monastère. 1955 vit l’émission des vœux solennels rendus aux moniales par Pie XII et l’établissement de la clôture papale. Après le second Concile du Vatican qui fut porté dans la prière, suivi et reçu avec le zèle empressé que dom Guéranger voulait voir briller en ses moniales pour tout ce qui touche les intérêts et l’honneur de l’Église, ce fut le temps de la révision des Déclarations et autres codes monastiques. La célébration du centenaire de la fondation du monastère en 1966 fut l’occasion de restaurer le cloître et certains bâtiments détériorés par le temps et, en 1974, le sanctuaire de l’église bénéficiait à son tour d’une belle rénovation.

 

 

 

 

Se trouvant à la tête d’une communauté qui dépassait alors la centaine de moniales, mère Gaudentie fut en mesure non seulement d’apporter une aide fraternelle à d’autres monastères, mais aussi de fonder au loin. Elle envoya d’abord au Sénégal onze moniales qui devaient y établir en pleine brousse, à partir de 1967, un foyer de prière et de louange : c’est le monastère Saint-Jean-Baptiste de Keur-Guilaye.

 

 

Puis en 1975, grâce à plusieurs vocations de sœurs martiniquaises, elle donna vie au monastère Sainte-Marie-des-Anges à la Martinique .

Après trente-trois années de gouvernement, sentant ses forces décliner, mère Gaudentie jugea bon de présenter sa démission au père abbé de Solesmes. Elle devait vivre encore dix ans dans sa famille monastique, entourée de l’affection priante de toutes. Éprouvée par la maladie et les infirmités, elle entra dans la joie de son Seigneur le 10 avril 1991.

Mise à jour le Mardi, 30 Mars 2010 11:50
 

Valid XHTML and CSS.